De nouvelles installations à l’école Sainte-Marie...


Les élèves de l’école Sainte-Marie ont de quoi se réjouir puisque depuis l’automne 2019, ils profitent d’un nouveau parc-école.  Le projet s’est réalisé grâce à la collaboration de différents partenaires dans le cadre de la mesure gouvernementale d’embellissement des cours d’école.

La cour d’école est au cœur de la vie quotidienne des élèves, et la pandémie nous a montré à quel point elle peut devenir un endroit intéressant pour l’apprentissage.   Le projet de l’école Sainte-Marie s’est concrétisé en deux phases soit à l’automne 2019 et durant l’année scolaire 2021-2022.  

Entretenir le goût de bouger des jeunes


Grâce à ses nouveaux aménagements, l’équipe-école de Sainte-Marie entretient le goût de bouger de ses élèves et leur permet de s’approprier ces espaces de jeux qui leur sont consacré. Avec l’ajout d’un module de jeu de type parcours, d’un gaga-ball, d’un monticule aménagé pour une classe extérieure et d’une maisonnette pour les tout-petits, ce parc-école est un lieu sécuritaire et dynamique tant pour les élèves durant les heures de classe que lors des heures du service de garde. Il se veut aussi accessible en soirée et les fins de semaine pour la communauté.

Un investissement de 133 500 $ 

Ce projet s’est réalisé grâce aux investissements suivants: soit 25 000 $ du Ministère de l’Éducation du Québec, 25 000 $ du Centre de services scolaire des Chênes, 25 000 $ de la Ville de Drummondville, 25 000 $ de l’école Sainte-Marie, 12 500 $ de la Caisse Desjardins de Drummondville, 6 000 $ de l’organisme Loisirs et sports Centre-du-Québec et le programme « Coup de fraîcheur » du Conseil Régional de l’environnement du Centre-du-Québec. 

« L’initiative du projet vient de Catherine Mailhot et de Mélanie Rochette, membres parents du Conseil d’établissement qui ont débarqué dans mon bureau, alléguant que le parc-école ne convenait plus pour nos petits.  Un comité a vu le jour à l’automne 2018 et a bénéficié des conseils judicieux de Vicky Therrien, éducatrice physique de l’école Sainte-Marie, et de Lara Arcand, régisseuse au Service des ressources matérielles.  Il faut souligner aussi le précieux travail de l’équipe-école et des parents. » souligne Liette M. Demanche, directrice des écoles Sainte-Marie et Notre-Dame-du-Rosaire.

« La Caisse Desjardins de Drummondville a toujours eu à cœur de s’investir dans les projets qui touchent la jeunesse et l’éducation. Grâce à notre Programme Top Là, c’est un montant de 12 500 $ qui a pu être remis à l’école Sainte-Marie pour l’aménagement de la cour d’école », mentionne Paul Gagné, directeur général de la Caisse Desjardins de Drummondville.

« La cour d’école est un lieu tout désigné et un espace important qui permet aux élèves d’apprendre tout en jouant librement dans un environnement stimulant, créatif et sécuritaire. Pour le Centre de services scolaire des Chênes, ces lieux d’apprentissage sont essentiels au plein développement de l’élève », affirme Lucien Maltais, directeur général du CSS des Chênes.



Yan-Éric Gagné (Concepteur de la maisonnette), Paul Gagné (Directeur général de la Caisse Desjardins de Drummondville), Vicky Therrien (Enseignante en éducation physique), Patrick Grenier (Directeur adjoint de l’école), Normand Page (Secrétariat général et Service des communications du CSSDC), Marie-Pierre Beaulieu-Savard (Présidente du Conseil d’établissement), Jean-Philippe Tessier (Conseiller municipal District 6), Liette M. Demanche (Directrice de l’école), ainsi que Sylvie Legros (Technicienne du Service de garde).

 

Publié le 2022-06-20


Autres nouvelles