Contenu inapproprié dans les médias sociaux : Quelques conseils de prévention pour les parents





La Sûreté du Québec vise à vous informer de nombreux événements impliquant des jeunes de plusieurs écoles primaires et secondaires en lien avec le site de messagerie instantanée Omegle. Le concept de cette plateforme est de mettre en contact, en temps réel et de façon aléatoire, des étrangers de tous âges et de partout dans le monde, par vidéo ou messages textes. La perspective de discuter avec des inconnus peut piquer la curiosité des jeunes. D’autant plus que certaines célébrités d’internet utilisent ce site, ce qui peut inciter les jeunes à s’y connecter pour tenter de discuter avec elles. 

Toutefois, la Sûreté du Québec souhaite aviser la population qu’en se rendant sur cette plateforme, les jeunes sont à risque d’être exposés à du contenu inapproprié, ce qui pourrait avoir des conséquences négatives sur eux. En effet, plusieurs situations ont été rapportées où des jeunes ayant accédé à ce site se sont retrouvés en communication avec des prédateurs sexuels et où du matériel à connotation sexuelle a été échangé. En principe, la plateforme d’Omegle est strictement interdite aux enfants de moins de 13 ans et ceux ayant entre 13 et 17 ans doivent avoir l’autorisation de leurs parents pour y accéder. Cependant, aucune vérification de l’âge des utilisateurs n’est effectuée et l’accès au site est d’une grande simplicité.  

Ainsi, la Sûreté vous propose des conseils de prévention et des pistes de discussions afin de sensibiliser les jeunes aux risques que présentent ce site et tous les réseaux sociaux susceptibles d’attirer les prédateurs (Instagram, Tiktok, Facebook, Snapchat, etc.) :

- Intéressez-vous aux habitudes en ligne des jeunes tout en évitant de susciter un intérêt pour ce type de site, fixez des règles claires et discutez de cybercriminalité avec eux. 

- Questionnez-les sur le contenu qu’ils visionnent ou qu’ils créent et discutez avec eux de leurs besoins en lien avec le clavardage.

- Développez leur esprit critique en vous servant de ce que présentent les médias sociaux.

- Discutez des risques de manipulation, de chantage, d’intimidation et de menace auxquels ils pourraient être exposés s’ils donnaient leurs informations personnelles à une personne mal intentionnée sur Internet.

- Expliquez-leur qu’il n’est ni nécessaire ni urgent de répondre aux messages qu’ils reçoivent. Ils ne doivent pas répondre aux appels ou aux messages qui les mettent mal à l’aise ou qui proviennent de personnes inconnues. Il est préférable qu’ils prennent le temps d’en parler à un adulte de confiance. 

- Explorez la notion du consentement ainsi que le respect de leurs limites.

- Assurez-vous que les jeunes sachent que les photos et vidéos qu’ils mettent en ligne y resteront de façon permanente. Discutez avec eux des différentes lois concernant la pornographie juvénile qui a pour but de protéger les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. 

- Et surtout, signalez immédiatement à la police tout contenu de nature sexuelle envoyé à des mineurs. 

Pour conclure, il demeure essentiel que les adolescents puissent bénéficier de la présence d’adultes de confiance dans leur entourage. Même si, en vieillissant, les jeunes recherchent leur indépendance et plus d’autonomie, il est important de rester impliqués et de maintenir le dialogue ouvert sur les technologies et leurs enjeux.

Dans cet objectif, voici quelques ressources d’aide pour des situations problématiques que vous pourriez rencontrer avec vos jeunes :

- cyberaide.ca
- aidezmoisvp.ca
- jeunessejecoute.ca
- teljeunes.com

*******

MISSION : PARENTS INFORMÉS

Consultez ce guide qui s'inscrit dans le cadre du Programme de CyberSûreté de la Sûreté du Québec ainsi que ces outils, vidéos et ressources, qui ont pour but de vous informer sur les risques associés à l'utilisation des récentes technologies et des dangers liés à l'utilisation d'Internet. 

1. SQ Guide parents - Mission Parents Informés.pdf
2. Ressources à consulter.pdf

*******

 

Publié le 2022-09-06


Autres nouvelles