L'approche collaborative, vue par Lucien Maltais, directeur général du Centre de services scolaire des Chênes



Q : Monsieur Maltais, avec votre œil de directeur général d’un centre de services scolaire, qu’est-ce que l’approche collaborative signifie pour vous?

R : Évidemment, dans une organisation comme la nôtre, nous souhaitons que les forces de chacun puissent s’unir, afin de former des équipes de travail performantes. Je crois que la collaboration est la clé. En équipe, nous réussissons à faire beaucoup plus que seul et de cette façon, nous brisons aussi l’isolement. Les gens peuvent ainsi travailler ensemble vers une mission, une vision commune, toujours dans le but d’accroître la réussite scolaire et le bien-être des élèves.

L’approche collaborative est donc toujours animée des mêmes objectifs : avoir un impact positif concret dans la vie de nos élèves, en permettant une plus grande réussite et en optimisant le bien-être de ceux-ci.

----------------

Q : Est-ce que cette méthode est une approche propre au Centre de services scolaire des Chênes, ou s’agit-il d’une pratique connue et répandue dans les autres centres de services scolaire de la province et même d’ailleurs?

R : L’approche collaborative, c’est une pratique qui existait déjà. Nous mettons des termes à des choses que nous connaissions déjà. Nul besoin de recherches scientifiques approfondies, bien qu’elles soient pertinentes, pour démontrer que le travail d’équipe, le travail collaboratif, est plus porteur et performant que le travail individuel, c’est connu. Notre objectif, ici, c’est de structurer cette collaboration à différents paliers et à l’intérieur de nos rencontres collaboratives, nous avons des objectifs précis à atteindre. L’approche collaborative, c’est donc comment bien structurer la collaboration à travers l’organisation pour que cela ait une valeur ajoutée pour la réussite scolaire et le bien-être de nos élèves.

----------------

Q : Présentement, où en sommes-nous ici avec cette approche particulière, en termes d’avancée, est-ce l’ensemble des établissements qui y participent, où en sommes-nous quant à la progression de cette pratique au sein du Centre de services scolaire des Chênes?

R : En ce qui nous concerne, lorsqu’on parle d’approche collaborative, nous sommes investis dans le projet CAR : collaborer, apprendre et réussir, dont l’objectif est d’améliorer la réussite des élèves et le taux de diplomation, et notre intention est principalement de mettre en place dans les écoles des équipes collaboratives qui planifieront et mettront en œuvre des séquences d’apprentissage. Présentement, toutes nos directions du primaire du secondaire, de la formation générale des adultes et du secteur professionnel sont investies dans ce projet. De plus, une majorité de nos établissements sont pourvues d’équipes collaboratives qui travaillent de manière structurée pour améliorer la réussite de nos élèves.

----------------

Q : Que signifie une séquence d’apprentissage?

R : Prenons par exemple le français/lecture, nous décortiquons la compétence en cibles d’apprentissage pour tous les niveaux du primaire. Par la suite, nous prenons les cibles d’apprentissage d’un niveau et nous les séparons en quatre séquences.

Notre intention est de faire vivre chaque séquence d’apprentissage aux élèves, ce qui veut dire présenter les cibles d’apprentissage, les enseigner aux élèves, vérifier s’ils ont appris, intervenir avec ceux qui ont appris et ceux qui n’ont pas appris, pour conclure avec une évaluation finale convenue par l’équipe de collaboration. Pendant cette période, l’équipe de collaboration se rencontre pour partager sur ses pratiques, convenir de certaines mesures d’aide aux élèves et dégager les pratiques efficaces. L’expertise professionnelle des enseignantes et enseignants est mise en valeur.

Nous souhaitons ainsi avoir un impact sur l’enseignement à l’intérieur de la classe dans le but de favoriser la réussite scolaire des élèves.

----------------

Q : Lorsqu’on pense à l’implantation globale de cette approche au sein du Centre de services scolaire des Chênes, quel est l’horizon espéré, quelles sont les prochaines étapes?

R : Aux différents paliers de l’organisation, nous avons des équipes collaboratives de direction qui réfléchissent à la mise en place d’équipes collaboratives dans leur établissement.

Nos attentes pour les écoles, c’est de procéder de manière progressive, dépendamment leur volonté. La recette du succès de l’approche collaborative, c’est bien sûr le volontariat. Il faut donc réussir à convaincre l’ensemble des gens de notre organisation que cette approche est une valeur ajoutée pour eux et pour la réussite scolaire de nos élèves.

----------------

Q : Qu’aimeriez-vous ajouter en conclusion à propos de l’approche collaborative?

R : Les besoins de nos élèves sont grands et sont diversifiés. L’approche collaborative permet aux équipes-écoles de mieux accompagner ces derniers dans leur développement et leur réussite. Ce modèle permet ainsi un enseignement efficace et bienveillant qui s’ajuste aux besoins de l’élève.

En terminant, ce qu’il faut retenir de cette approche, c’est qu’en unissant nos forces, en étant plus précis sur les cibles d'apprentissage, en intervenant de manière ciblée et concertée, en acceptant la rétroaction et le partage de nos bons coups entre collègues, nous avons le pouvoir d’accentuer la réussite scolaire et le bien-être de nos élèves!


Publié le 2023-01-11


Autres nouvelles